Tranche de Vie d’une Goutte d’eau… Mon petit truc pour être dans le non jugement.

Souvenir du 7 septembre 2016.
Un réseau social me propose à nouveau de partager une tranche de vie d’il y a un an. Je redécouvre avec plaisir ces souvenirs familiaux, que je me sens désormais prête à évoquer avec vous…
Ce matin, en nous rendant à l’école, ma Juliette me raconte qu’une des maîtresses de l’école s’habille bizarrement, qu’elle est comme ceci et comme cela physiquement. Bref, elle se moque gentiment. Nous en sourions. Ce n’est pas bien méchant et c’est cela aussi la vie… Cependant, désormais, je ressens le besoin d’aller au-delà de ce petit bavardage complice entre mère et fille et de donner l’exemple à ma puce.
Alors je lui dis que l’important, c’est que cette dame soit heureuse comme elle est, que peu importe comment elle s’habille, si elle est bien dans sa peau et que ses habits lui plaisent et que chacun doit vivre comme il le souhaite, si cela ne fait pas de mal aux autres.En effet, cela ne sert à rien d’être parfait aux yeux des autres, si à l’intérieur de nous, nous ne sommes pas heureux. Je suis bien placée pour le savoir, moi qui pendant des années ne me sentais pas à ma place, alors que “ j’avais tout pour être heureuse”. Il a suffi que je fasse preuve d’un peu de courage, que j’écoute réellement mon cœur et que j’envoie tout valser pour devenir … simplement moi et pour que je sente cette joie intérieure se manifester enfin. Mais revenons à nos moutons, ou plutôt au non jugement.
Finalement, en riant, j’ai donné à ma fille “ mon petit truc à moi ” lorsque je vois une personne qui “ m’interpelle physiquement “ dans la rue, le métro ou ailleurs et que mon ego ne peut s’empêcher de penser  » ohlala, quand même, tu as vu celle-là, comment elle est accoutrée blablabla « , ou si je ressens de l’agacement face à un individu que je trouve borné, désagréable ou imbu de lui- même. Je me dis alors : » Tiens, intéressant : c’est la Source qui expérimente dans la matière … » Et là, tout de suite, cela me fait rire, je lâche prise et je ressens même de l’empathie pour la personne concernée. Pas vous ? 😉
Coeurdialement.
Yolande Anne Humbert.
Une Goutte d’Eau dans l’Océan d’Amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *